Axel Saudemont

Je suis né à Uzès dans le Gard et j’y ai vécu jusqu’à mes 18 ans. Fils de véto, je suis donc tombé dans le mauvais côté de la marmite, à savoir dedans. J’ai donc grandi entouré d’animaux de toutes sortes, que ce soit ceux de la sphère familiale ou des sauvetages et autres animaux hospitalisés.

Je suis parti sur Lyon pour mes études post BAC en classe prépa, et j’ai ensuite fait le choix éclairé par les conseils de mon père de partir en république slovaque afin de finir mes études de vétérinaire là-bas.

Les raisons de ce choix sont multiples, tout d’abord un enseignement pratique plus important, une approche sémiologique manuelle prépondérante et enfin une expérience humaine et culturelle incroyable grâce aux 18 nationalités présentes au sein de l’école pendant mes années d’études.

J’y ai appris l’entraide entre expatriés, l’approche thérapeutique sémiologique d’un examen clinique complet qui relègue les examens complémentaires à une aide diagnostique uniquement destinés à venir éclairer un diagnostic différentiel.

Mon père a été diagnostiqué d’un cancer pulmonaire avec métastases au cerveau au début de ma dernière année d’études. J’ai voulu tout quitter et rentrer pour assumer les besoins de ma famille. Il m’en a dissuadé car il avait conscience du fait que si j’arrêtais mes études, et me lançais dans la vie active, je ne les reprendrais pas.

J’ai encore une fois écouté son conseil, après maintes discussions et à contre cœur. Les médecins lui donnant une espérance de vie de 3 mois, je n’avais pas envie de ne pas pouvoir profiter encore un peu de lui. Finalement, il aura eu 3 ans de plus et moi j’ai eu la chance de finir mes études et de pouvoir travailler un peu avec lui.

J’ai continué ainsi pendant des années, puis une blessure au doigt lors d’une césarienne fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase de mon burn-out.

J’ai ainsi pu m’essayer à d’autres expériences professionnelles comme l’enseignement en anatomie et physiologie ainsi qu’en marketing en laboratoire homéopathique. Je me suis également intéressé au symbolisme et autres réflexions philosophiques.

L’homéopathie m’a permis de ne pas rester dans une routine clinique et d’attacher de l’importance à des détails qui semblent parfois insignifiants mais qui permettent souvent de comprendre des cas jugés trop rapidement « trop simples »…

C’est aussi pour cela que je m’intéresse à la phytothérapie et à l’ostéopathie par exemple, pour pouvoir être capable de voir la même situation sous différents aspects et points de vue. Car tout est lié, et il n’y a pas qu’une seule vérité… C’est un tout.

En parallèle de ma vie professionnelle, ma famille est sacrée à mes yeux et mes filles sont mon tout.

Pour compléter « mon tableau », je suis aussi passionné par les chevaux et les courses d’endurance en particulier. J’aime que cette discipline équestre fasse encore la part belle au cheval et pousse à son respect tout au long de l’épreuve. Car si le cheval n’est pas en état de repartir à chaque point de contrôle vétérinaire et même à celui de l’arrivée, le couple cavalier/cheval est éliminé. Je trouve que cela évite un peu la vision réductrice du cheval à un simple vélo…

Qualités

  • Résilience 100% 100%
  • Adaptabilité 100% 100%
  • Écoute 100% 100%

Ce que je souhaite transmettre

  • Une autre vision de l’homéopathie 100% 100%
  • Unification de la santé Animale/Végétale/Humaine 100% 100%
  • Enseignements anciens 100% 100%

“ Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ”

Antoine Lavoisier

Pourquoi vav menah ?

En tout premier lieu parce que c’est un projet qui me parle d’un point de vue holistique. L’idée de faire converger les différentes approches thérapeutiques avec des parcours humains éclectiques fait écho à mon envie de prise de conscience que le soin est multi disciplinaire et synergique et non antagoniste. Ensuite l’aventure humaine, les échanges de connaissance, les points de vue différents sont une source de développement personnel et pluriel. Enfin je suis persuadé que l’on a à apprendre des enseignements anciens et pluriculturels afin de mieux prendre en charge la Santé du Monde.

Pour nous contacter ou contribuer à l’académie

06 56 69 48 55

academiedelarealisation@gmail.com

Rejoignez-nous !

6 + 9 =

error: Ce contenu est protégé